Les retraités japonais deviennent des stars du porno

Les retraités japonais deviennent des stars du pornoSi l’on ne prend pas en considération l’air éblouissant de Shigeo Tokuda, 74 ans, il se ressemble à tout autre Japonais de son âge. Malgré sa crise cardiaque  d’il y a trois ans, il se sent très bien et est physiquement plus actif que les hommes de son âge. C’est simple: Tokuda est une porno-star.

Shigeo Tokuda est un pseudo « scénique » du retraité. Il préfère cacher son vrai nom car sa femme et sa fille ne se doutent même pas que pendant les 14 dernières années il a tourné dans 350 films pour adultes environ. La double vie de Tokuda reflète la sexualité des Japonais contemporains: dans les sondages réalisés par des organisations différentes, de l’Organisation Mondiale de la Santé au producteur de préservatifs Durex, la société japonaise a été considérée comme « la plus asexuée ».

Ainsi, le rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé divulgué en mars, annonce les statistiques suivantes: un couple marié sur quatre au Japon durant l’année 2010 n’a pas du tout fait l’amour, et 38 pour cent des époux âgés de plus de 50 ans, ont oublié ce que c’est. Le travail ardent semble être la raison mais les auteurs du rapport remarquent la croissance de l’intérêt pour la pornographie. Le genre de porno âgé où Tokuda a trouvé son marché évolue rapidement.

Tokuda est devenu une vraie star parmi les acteurs porno: son nom est une marque. Il vient de tourner dans un film où un homme âgé poli apprend l’art érotique aux femmes d’âge divers. La liste des références de Tokuda est beaucoup plus impressionnante que les succès de ses collègues plus jeunes.

Le film « Le maniaque éduque les lolitas » du studio » Glory Quest est sorti à l’écran en décembre 2004. Sa popularité a marqué le chemin de Tokuda vers la gloire. En août 2006 il a tourné au film « L’amour défendu des viellards » et depuis lors apparaît souvent dans des films de ce genre. Il est clair déjà que le porno avec des personnes âgées représente une bonne source de revenus. L’histoire des relations entre une femme et son homme âgé crée une atmosphère de mystère et intéresse les spectateurs.

Le directeur du studio cinématographique ajoute que cela intéresse les jeunes. « L’idée c’est que des personnes âgées ont quelque chose que les jeunes n’ont pas, alors nous devons apprendre d’eux ».

Tokuda souligne que son travail est plus intéressant pour les personnes âgées que pour les jeunes: la génération âgée ne s’intéresse pas aux drames. Ils s’identifient avec les héros du film sur une femme et son beau-père ». Le vétéran porno a l’intention de tourner jusqu’au 80 ans au minimum s’il le peut. Il aura sûrement du travail vu les rythmes du marché.

« Les gens de mon âge sont assez timides, alors ont du mal à montrer leurs corps nus. Mais je suis fier de pouvoir le faire, dit Tokuda. Cela ne veut pas dire que je peux annoncer mon travail à tous mes connaissances en retraite ».

Related Posts

Laisser un commentaire

(*) Required, Your email will not be published