Sexe à trois

On appelle différemment le sexe à trois. En Asie antique le sexe à trois était appelé « la fête de trois habitants des cieux ». Alors, c’était tout à fait normal quand la noblesse s’adonnait aux plaisirs sexuels avec la femme et la maîtresse. En plus, la notion de l’act charnel avait une base idéologique. Pendant cet act, l’homme éprouvait le sentiment incomparable, en se nourrissant de l’énergie de deux femmes. Le sexe à trois, où deux femmes prennent part, était perçu comme le degré suprême de l’harmonie naturelle.

Actuellement, le sexe à trois est multiforme. La science, appelée la sexologie s’occupe de cette question. Les savants ont prouvé que le point de vue des hommes et des femmes sur cette question est différent. Les hommes s’imaginent au lit avec deux femmes, tandis que les femmes s’imaginent avec deux hommes.

La variante du sexe à trois avec un homme et deux femmes et plus populaire. Cela est lié avec la nature masculine, puisque les hommes sont les propriétaires, il leur est difficile d’imaginer encore un homme au lit. Les mâles ne supportent pas de concurrence.

Related Posts

Laisser un commentaire

(*) Required, Your email will not be published