Qui sont les nymphomanes ?

Qui sont-elles, les nymphomanesLa plupart des hommes rêvent de rencontrer une femme hypersexuelle. Pourtant peu d’entre eux ont cette chance, puisque selon les statistiques, il y a peu de nymphomanes, une sur 2 500 femmes.

Le titre de la « nymphomanie » est issu des mythes de la Grèce antique. Les mythes parlaient des nymphes qui attiraient les hommes dans la forêt pour satisfaire leur désir. D’après les grecs, c’est grâce aux nymphes que les gens ont appris les positions sexuelles et les jeux érotiques.

La nymphomanie est associée à une obsession vis-à-vis du sexe entraînant une libido considérée comme trop active, le besoin d’avoir des rapports sexuels quotidiennement, voire plus. Pour les hommes, l’hypersexualité est aussi appelée satyriasis.

La nymphomanie et le satyriasis provoquent un comportement peu contrôlé, l’aspiration aux contacts sexuels avec toute personne, sans prendre en considération son âge, apparence et même sexe.

La promiscuité sexuelle absolue (des rapports sexuels occasionnels avec plusieurs partenaires) diffère la nymphomane de la femme sexuellement active, capable de contrôler son comportement sexuel, ce qui se manifeste dans le choix du partenaire.

Il existe de différentes théories sur la cause de l’hypersexualité : neurologiques, psychologiques et même médicamenteuses.

Les spécialistes croient que l’hypersexualité peut être provoquée par la dysfonction hormonale, par des maladies diverses, des médicaments, des problèmes psychologiques, de différents processus physiologiques (ex:la grossesse).

Actuellement, ce sont les jeunes filles qui souffrent de nymphomanie. La cause – la vie sexuelle précoce. C’est un problème plutôt psychologique. Dépourvues de l’amour parental, les adolescentes le cherche à travers de  partenaires passagers. En plus, l’hypersexualité peut être provoquée par un complexe d’infériorité, quand la jeune fille ne se considère pas comme attirante.

 

Related Posts

Laisser un commentaire

(*) Required, Your email will not be published