Les records sexuels les plus brillants

Les records sexuels les plus brillantsL’amant le plus ingénieux. L’empereur Yandi de la dynastie Sui est connu pour son ingéniosité sexuelle. Ayant accompli de nombreux exploits dans ce domaine, il a quitté les affaires et s’est consacré pleinement aux plaisirs sexuelles. Sept épouses et 72 dames de la cour ont pris part aux scènes de lit, selon les données de l’Encyclopédie mondiale de records sexuels.

De plus, dans son palais vivaient 3000 concubines amenées de coins divers du pays. Expertes dans l’art de l’amour dans tous ses aspects, il s’est montré généreux pour les récompenser. Quand il voyageait, sa caravane comprenait toujours dix chars  – dans chacun de belles filles nues étaient couchées sur un lit d’atlas rouge.

Le premier dildo. Dans les compositions sculpturales de Babylone se voit nettement le pénis artificiel – le dildo (soit godemichet). Les outils analogiques étaient largement répandus à l’époque ancienne en Inde, Chine et dans d’autres pays.

Le mécontentement de leur sexe a poussé nos ancêtres aux inventions diverses. Certaines techniques étaient assez dangereuses. Ainsi, les Malais de l’île de Bornéo, ont confectionné un pénis avec un fil de cuivre aplati au bout (pour une irritation agréable du vagin).

Dans le même but, les peuples divers utilisent le bambou, l’ivoire, ainsi que les pivots d’argent avec des boules métalliques aux bouts.  Les habitants de l’île de Sumatra font des incisions sur le pénis et insèrent de multiples petites pierres dans les plaies; quand les plaiens se cicatrisent, le pénis devient rugueux, ce qui, comme ils l’estiment, renforce le plaisir pendant le rapport sexuel.

Le sexe avant le mariage. L’étude du sexologue Kinzie annonce que seulement 1 % de femmes ont eu plus de vingt partenaires avant le mariage tandis que les hommes – plus d’une centaines de partenaires sexuelles. Les psychologues affirment que les femmes sont plus influencées  par les tabous de moral.

Les amants et amantes célèbres

Messaline. Ce nom est devenu commun: on appelle ainsi les femmes qui n’ont pas de limites dans leurs plaisirs sexuels. L’impératrice romaine de 16 ans est décédée avant d’atteindre la trentaine. Cette femme n’a eu de chiffre de ses amants. Après la naissance de l’héritier du trône elle s’est adonnée au libertinage infini.

Peu d’hommes ont renoncé à ses invitations cochonnes – elle était au top du pouvoir, mais sa haine et jalousie étaient affreuses. L’envie de plaisirs sexuels l’a envahi totalement. Dans la médecine avec le temps apparaît un terme « messalinisme » définissant le désir sexuel illimité.

Le nombre de femmes reines d’amour et de sexe est aussi grand dans l’histoire que celui des hommes. Le record serait attribué à Madame de Saint-Ange qui affirmait que «la femme peut être déshonorée par ses amants, et les actes libertins eux-mêmes s’oublient vite».«Je recommanderais ce comportement à toutes les femmes qui veulent suivre mon exemple. Pendant douze ans de mariage, j’ai appartenu à une dizaine ou douzaine de millier d’hommes », écrit de Saint-Ange. 

Les amants occidentaux les plus ingénieux avec le nombre de femmes séduites: Casanova (son oeuvre Mémoires) et Frank Harris (Ma vie et mes amours).

L’écrivain français Guy de Maupassant, comme annoncent les sexologues, a souffert de satyriasis (surexcitation chronique du pénis) que les spécialistes considèrent comme équivalent masculin de nymphomanie. Maupassant a raconté à Frank Harris qu’il était capable de réaliser 6-7 rapports sexuels pendant une heure. Une fois il s’est vanté auprès de Flaubert
et pour prouver la véracité de ses paroles, est allé dans une maison close avec un témoin et a montré ses capacités. Maupassant affirmait qu’après 20 actes sexuels il n’était pas plus fatigué qu’après 2 actes (!).

La position la plus sexuelles. Les sexologues sont majoritarement d’accord que de tous les jeux sexuels le plus efficace serait la technique du sexe oral (fellation) notamment la position 69.

Le texte est inspiré par les données de l’Encyclopédie mondiale de records sexuels.

Related Posts

Laisser un commentaire

(*) Required, Your email will not be published