L’abstinence nuit à la santé des sportifs

abstinence nuit à la santé des sportifsDepuis déjà plusieurs années, les scientifiques savent que les fonctions physiques masculines sont réduites de 20% après le coït. Malgré la vantardise de certains sportifs prétendant battre des records après de longues nuits d’amour, ces cas ne sont que des exceptions.

Mais qu’est-ce qu’il faut faire pour garder la forme? Est-ce que les relations sexuelles peuvent nuire aux sportifs?

Les savants ont mené des recherches dont les résultats ont montré que l’amour n’a aucune influence négative sur la forme physique des hommes. Toutes les principales fonctions de l’organisme restent normales.

Aujourd’hui, la vie sexuelle des sportifs n’est pas réglée par leurs médecins ou entraîneurs. Le coït traditionnel nécessite seulement 200-250 kilocalories. En ce qui concerne les protéines, les pertes atteignent quelques grammes. Le plus important c’est que le coït stimule la production naturelle de testostérone nécessaire à la constitution du tissu musculaire.

Les savants croient que les rapports sexuels n’influencent pas les résultats des compétitions à l’opposition des nuits blanches les précédant souvent.

Il faut bien choisir le moment. Par exemple, ceux qui font l’amour le soir, ont plus de chance de bien se reposer pendant la nuit. Le coït matinal au contraire est capable de consommer toute votre énergie et rendre la journée assez difficile.

Trsè souvent, les sportifs professionnels refusent les rapports sexuels avant les compétitions. Cependant, cette pratique n’apporte pas de résultats. Le zinc si nécessaire pour les sportifs ne s’accumule pas dans l’organisme. L’abstinence peut être très dangereuse. L’organisme oublie les réactions naturelles ce qui provoque des changements au niveau sexuel. L’abstinence nuit également aux autres organes masculins dont la prostate.

 

Related Posts

Laisser un commentaire

(*) Required, Your email will not be published